ecole jeux video : vous n’aurez pas envie de manquer les cours.

Je m’ennuie très vite, mes professeurs ont dit à mes parents que j’étais insupportable et hyperactif. Faux, je ne suis pas insupportable, je trouve le programme creux et sans intérêts.

Bien sûr j’ai eu des explications un peu tendues suite à ce petit souci. Bon c’est vrai que ma passion débordante pour les jeux ne m’aide pas non plus négocier calmement avec mes parents.

ecole jeux video : vous n'aurez pas envie de manquer les cours.

Mais ça c’était avant mon coming-out, un jour j’ai annoncé : je veux devenir développeur de jeux vidéos.

Ils ont rigolé cinq minutes, mais ils ont bien vu à ma mine sérieuse que je ne plaisantais pas.

J’ai sorti le grand jeu pour les convaincre : l’adresse de l’ecole jeux vidéo, les chiffres sur la filière du jeu, les postes à pourvoir en France et ailleurs. Bref, je les ai bluffé et, à cours d’arguments valables ils ont dit oui.

Et qui est le plus heureux des futurs développeur ? C’est moi !

Pako propose aussi ...