Je l’aimais tant!

J’ai été élevé avec mon chien, j’avais 7 ans quand mes parents m’ont acheté ce petit colley, on aurait dit une boule de poils, il était trop marrant, il n’avait que 3 mois.

Un cadeau utile et affectueux

Ce cadeau était très utile, j’étais un gamin qui n’était pas sur de lui, qui avait toujours peur de quelqu’un ou de quelque chose c’est le médecin de famille qui avait suggéré à mes parents de m’offrir un chiot.

Ce petit chien a servit de thérapie, j’en étais le responsable ce qui m’a permis de prendre confiance en moi.

Quand je faisais une bêtise, mon ami à quatre pattes n’était jamais loin, quand je pleurais, il venait me consoler, bref il a partagé tous les bons moments comme les mauvais.

Je l'aimais-tant

Il est parti en laissant un grand vide

Un colley ne devient jamais très vieux, c’est un chien fragile et le mien m’a quitté, il avait 12 ans!

Sa mort a laissé un grand vide, il s’est endormi à côté de moi, je faisais mes devoirs et il s’est éteint doucement!

J’ai l’impression qu’il est encore là, que je vais le voir rentrer dans ma chambre aussi vif que l’éclair, je voudrais qu’il vienne coller son nez contre moi, j’aimerai qu’il m’apporte sa balle pour que j’aille jouer avec lui mais tout ceci n’arrivera pas et je le sais!

Je ne veux plus de chien, ça fait trop mal quand ils partent.

Avec mon petit colley, c’est une partie de moi même qui s’est envolé, il me manque tellement!

Pako propose aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *